Perspectives domestiques : le sujet.

NB : Je tente d’être disponible en visioconférence aux horaires du cours. Cela n’avait pas bien marché la dernière fois, mais j’essaie encore… Le lien figurera en tête de ce blog à l’heure du début du cours (si tout va bien).

Dans les cours généraux les niveaux sont mélangés.

Les séances précédentes ont été consacrées à la représentation des volumes, des espaces, de la profondeur. Cavalière, isométrie, point de fuite central ou double. Nous continuons en changeant simplement de lieu (nous sommes confinés). Vous pouvez travailler chez vous, regarder autrement, peut-être, et tenter d’exprimer la profondeur en la cherchant à domicile (ou par la fenêtre, s’il y en a 😉  C’est ce que je vous aurais proposé à l’atelier.

Epidavros, cartel, ©PG
Epidavros, cartel, axonométrie (presque isométrique) ©PG

Il est toujours utile de changer de point de vue, de monter sur une chaise, voire un escabeau, au moins debout, pour redécouvrir des espaces familiers, comme semble le faire ici Markus Kreiss, dont vous noterez la décontraction. Espace et perspective ne sont pas toujours synonymes de rigidité, mais il faut ressentir l’ensemble.

Markus Kreiss kitchen
Markus Kreiss, kitchen, 1998, 120 x 160 cm, ©M.Kreiss/documentsdartistesPACA.org

On peut à l’inverse s’allonger par terre et découvrir le monde vu depuis le sol « Ça change les perspectives !! », justement. 

Ce sont donc ces lignes horizontales de la profondeur que nous étudions, celles le long desquelles nous savons pouvoir cheminer comme en tenant une balustrade, et qui se retrouvent sous un angle surprenant, parfois vertical, dans le dessin. 

————————————————

« Niveau 1 » : À appliquer : perspective cavalière et isométrie pour les débutants. On peut partir d’un plan au sol, et effectuer à partir de celui-ci des élévations . (voir ill. axonométrie à partir d’un plan au sol, épidaure, 2016). Prenez le temps de découvrir ainsi ce que devient votre cuisine ou votre chambre.  (ill. Markus Kreiss, 2018)

————————————————

« Niveau 2 » : vous perfectionnez ou maîtrisez la lecture des lignes de l’espace, repérez les points de fuite, aussi votre regard est convoqué pour découvrir des perspectives surprenantes, expressives, intéressantes. Le raccourci en est un moment. Ce sujet recoupe intellectuellement celui du dernier confinement (« home_sweet_home »), mais il a cette fois un « angle d’attaque » plus précis. Ce sujet est infini ( ill. Emmanuel de Witte 1617)

Emmanuel de Witte 1617
Emanuel de Witte ~ 1667

————————————————

« Niveau 3 » : visitez les chemins de traverse qui s’ouvriront dans ce « sujet », suivez vos propres pistes et trouvez votre regard. Sortez du sujet si nécessaire. Proposez des travaux « personnels ». Revenez-y quand vous êtes perdu. 

————————————————

Accumulez références et documents à volonté. 3 images, ce n’est pas beaucoup pour démarrer.

————————————————

Photographiez ou scannez vos travaux et envoyez-les moi en pièces jointes d’eMail. pas trop lourd !… Pas plus de 2000 pixels de large. Je les confronterai les uns aux autres, et les publierai sur le blog en cas de commentaires. Vous pouvez répondre et poser des questions. Ainsi peut se maintenir un dialogue, moins facile qu’à l’atelier, efficace tout de même, autour de vos travaux. Cela a très bien fonctionné lors du confinement #1.

schéma
Photo: il faut de la lumière, cadrez bien un rectangle, ayez votre travail entier dans le cadre. Un pied photo peut aider, ou même un balai si l’on photographie avec un téléphone, pour stabiliser la main. Tentez de bien mettre l’objectif du téléphone au milieu du tableau.