Catégories
Références

Fondation Cartier

Un lien intéressant vers la fondation Cartier, proposé par Brigitte C. ( mardi 30 mars ) en complément de l’échange autour de la projection et des sujets abordés.

https://www.franceculture.fr/photographie/avec-les-expositions-de-la-fondation-cartier-prenez-un-bol-dair-et-immergez-vous-chez-les-indiens

La fondation Cartier ( Paris ) aborde souvent des thèmes proches de l’écologie, notamment la protection de l’Amazonie et les peuples autochtones…

Par ailleurs un lien permet de découvrir le travail de Bernie Krause, une vie à enregistrer les sons de la nature…

Joseca artiste Yanomami sur le site de la fondation Cartier
Joseca artiste Yanomami sur le site de la fondation Cartier
Catégories
Marges Sujet

Marges

Nouveau sujet orienté peinture et couleur. La peinture car il va s’agir d’expérimenter une superposition de couches. La couleur car il va s’agir que chaque couche ait une couleur différente, laissant voir, deviner, percevoir, sentir, la puis les couches d’en-dessous.

Nouvelle manière de mélanger les couleurs en créant une profondeur.

Ce qui va vous permettre d’affiner les réglages d’opacité ou de transparence, de saturation, d’épaisseur, de texture, fluide ou grasse, fine ou épaisse.  l’aspect matière de la peinture.

Il faut ménager, de chaque couche recouverte, une «zone témoin» qui en laisse la couleur visible. 

Ceci est une structure de travail destinée à guider les débutants pour que le résultat leur laisse ressentir quelque chose. C’est un peu simpliste, mais facile à comprendre. Je vous conseille de commencer avec des couleurs contrastées, ensuite d’affiner les mélanges.

La pratique, l’expérience, va vous indiquer progressivement comment vous voulez laisser subsister cette zone témoin : fine, large, une simple bande de « non peint » laissant voir la couche d’en dessous, ou une forme, un rectangle, un rond, une feuille, une silhouette… Cela dépendra peut-être aussi de la couleur choisie pour la couche supérieure. Pour favoriser ce processus, je conseille des formats assez petits, ce sera plus facile ; sur papier, vous veillerez à vous arrêter de peindre avant d’avoir atteint le bord de la feuille (vous pouvez tracer un rectangle au crayon pour vous donner une limite avant de peindre).

Eric Provenchères garde comme « zone-témoin » une étroite bande où se laisse voir la couleur d’en dessous. Une aussi simple règle du jeu va vous permettre d’improviser au fur et à mesure, au ressenti visuel de la couleur 1, de décider de la couleur 2. Etc…
( Site de l’artiste | article sur art.icle.fr)

Eric Provencheres grande foliole
Eric Provencheres « grande foliole »

On peut prendre comme « exemple » de recouvrement comme principe, le travail de Éric Provenchères mais il ne s’agit pas de l’imiter. Au cours de la présentation de ce sujet j’ai également évoqué les « caviardages » de Jean Michel Basquiat, recouvrements qui se donnent comme nouvelle forme et nouvel espace dans le tableau.

Untitled (Pollo Frito) (detail),1982 by Jean-Michel Basquiat sur le site index-magazine.com
Untitled (Pollo Frito) (detail),1982 by Jean-Michel Basquiat sur le site index-magazine.com

Enfin, en remontant encore le temps, on peut regarder un précurseur, Hans Hofmann, dont le tableau se construit par recouvrements.

Hans Hofmann, photograph by Arnold Newman, 1960, sur Encyplopedia britannica
Hans Hofmann, photograph by Arnold Newman, 1960, sur Encyplopedia britannica

Si vous me transmettez des images, une certaine qualité de prise de vue est nécessaire (puisque l’ »image », cette fois, c’est la matière picturale). Préférez un matin lumineux à une fin d’après-midi à la lumière artificielle, stabilisez l’appareil…


Voir l’album « Marges »


 

Catégories
Figures libres

Nouvel album : « Figures libres »

Album Figures libres
Album Figures libres

https://photos.app.goo.gl/HgRprcT9k3zp3L4S9

Nouvel album pour travaux personnels indépendants des sujets.

Et il y a du nouveau dans « Corps » et « Multiplications« .

 

 

Catégories
Home_sweet_home

Exposition-vente: revue de presse

Revue de presse :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/quimper-une-exposition-au-profit-du-secours-populaire-7183258

https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/ergue-armel/secours-populaire-expo-vente-dans-la-galerie-commerciale-de-carrefour-vendredi-et-samedi-09-03-2021-12716209.php

https://www.francebleu.fr/emissions/cote-culture/breizh-izel/expo-vente-de-peintures-des-eleves-des-beaux-arts-a-quimper-pour-le-secours-populaire

 

Catégories
corps Références

Ajout de références

Au cours de la séance de mardi 16 février 2021 en visioconférence, alors que nous balisions le thème de travail, “Corps”, Nicole L.D. a ajouté à nos références l’œuvre de Jean Rustin….

Jean Rustin sur le site
Jean Rustin sur le site « chroniques du chapeau noir »

… et celle de Paula Rego

Paula Rego sur le site radio campus Paris
Paula Rego sur le site de Radio Campus Paris

« Corps » [ voir album ] des travaux.

Catégories
corps Références Sujet

Sujet : “ Corps ”

Le nouveau sujet proposé s’intitule « Corps ». Comment évoquer, représenter, faire ressentir ? Tout ? partie? Dans quel contexte, sous quelle forme ? Comment traiter le sujet ? Qui propose quoi sur la scène artistique actuelle ? Dans l’histoire ? N’hésitez pas à chercher des références, faire de nombreuses petites recherches et projets vagues avant de vous lancer en grand, pour vous donner le choix. Quelle proposition ferez-vous sur ce sujet ?
Quelques références sont toujours utiles, projections de bonnes réponses extraites de l’histoire de l’art et de l’actualité récente, les 26-27 janvier, 2-3 février en visioconférence à l’heure du cours.
Ensuite selon demandes (me laisser un peu de temps pour la mise au point).
[Voir l’album des travaux]

The dead Christ and three mourners, by Andrea Mantegna
Andrea Mantegna, Le Christ mort, 1474, Brera Milan, Wikimedia Commons
Pablo Picasso Frukost i det grona detalj 
Picasso, déjeuner sur l'herbe, 1962, Skeppsholmen, Stockholm, Sweden (detail), Wikimedia Commons
Claire Tabouret Nantes pg
Claire Tabouret Nantes 2019 ©pg

 

 

Catégories
corps

Du nouveau cette semaine

Agnes M.
Corps, Agnès M.: »J’avais fait un essai avec le crâne de mon fils, fraîchement rasé ».

Du nouveau cette semaine sur le nouveau thème de travail, « corps » [voir album], mais aussi sur le précédent, « multiplications » [voir album]: ce n’est pas fini.

Catégories
Références

Pierre Mabille

Pierre Mabille galerie Jean Fournier

Intéressant entretien avec Pierre Mabille sur le site Diakritic.com, qui accompagne son exposition à la galerie Jean Fournier

 

Catégories
Multiplications

Le rythme dans la peau

Jean Yves S., bidonville
Jean Yves S., bidonville

La beauté du bidonville ! Ici une multiplication syncopée (les éléments se répètent mais les écarts sont variables ) nous donne à voir l’essentiel du rythme de ce bidonville, différent de celui d’un lotissement . Ce que les deux ont en commun est d’abriter des humains, d’ouvrir des fenêtre au regard, des portes pour entrer et sortir, tous éléments qui renvoient à la stature humaine, elle même variable, mais limitée, entre plus petits et plus grands. Cette mesure détermine la taille de tous les éléments et produit ce rythme très intéressant, naturel, non mécanisé.

Voir l’album “Multiplications”

Catégories
Multiplications

Couchant à St Guénolé

Ronan M., multiplications
Ronan M., multiplications

Ce travail montre bien comment on peut s’approprier le sujet, l’amener où on veut. Un sujet peut être encombrant au début. Comme une contrainte. Ceux qui ont trouvé leur autonomie peuvent se sentir gênés aux entournures. Un sujet est pourtant nécessaire pour étudier séparément (c’est plus facile ) les notions, multiples, de la création artistique. Ici les pouvoirs de la multiplication. Les projections (aux horaires du cours) élargissent la compréhension du sujet en donnant de nombreux exemples tirés de l’art ancien ou récent.

Ronan s’approprie le sujet en le mettant en œuvre là où cela le détourne le moins de ce qu’il veut faire. Il écarte une répétition stricte et mécanique. La multiplication des antennes et des espars quadrille le ciel ; des goélands occupent tous les vides et restent lisibles, même « coupés » par les détails des bateaux ; les bateaux se ressemblent (malgré la perspective qui leur donne une taille différente) ; le contrejour unifie les formes en autant de silhouettes, bateaux comme goélands, et se dégrade subtilement vers le jaune et vers le fond (perspective atmosphérique) ; les touches qui nuancent les gris et les jaunes, toutes ces multiplications unifient l’espace et tirent l’ensemble vers la peinture.

Voir l’album “Multiplications”