Carrefour

Je boycotte Carrefour.- Hélas, puisque l’enseigne pourtant née sous le Haut Patronage de Sainte Geneviève-des-bois(1963) ou alors Annecy (1960), wikipedia est un peu contradictoire, j’ai nommé Carrefour, s’y met aussi, aux caisses automatiques, vu le nombre de gars à genoux qui s’agitaient du tournevis ce soir, l’air d’un commando en assalt mission dans les étendues désolées de l’Afghanistan, je vais devoir solder rapide mes bons de réduction et trouver une autre solution, bien que celle-ci était la plus proche de mon habitation, donc la plus pratique en cas de dépannage, et qu’en outre, bien que regardant à la dépense, ma femme me le reproche tous les jours, je suis pas trop regardant sur les prix *. Je ne peux promettre de parvenir à boycotter Totalement Carrefour : il y aura de plus petites surfaces désormais, du même groupe peut-être, de jeunes loups aux dents longues et à la distribution plus petite, auxquels je devrai me résoudre à lâcher mes petits euros pour des denrées de première nécessité, qui leur permettront d’acheter une Ferrari, là où avant, j’aidais plus noblement un baron de la grande à se payer un avion ou un hélicoptère . Le monde rapetit et Rapetout, de toute façon qu’on le prenne. C’est ça la mondialisation.

Geant

Je boycotte Géant (groupe Casino) depuis qu’ils installent des caisses automatiques sans caissières. ça fait 3 ans. J’y ai pas dépensé un kopek, sauf exception d’urgence, mais vraiment pas grand-chose, à peine une bouteille de champagne Canard. J’entends d’ici rigoler les septiques, pauv’con, à sert à rien, etc… Je suis certain que ça sert à quelque chose, et que si nous sommes 10000 à faire ce truc qui sert à rien, c’est eux qui ne serviront plus, mais vraiment plus, à rien du tout.
Et je le dis tout net : je préfère encore une caissière moche, rébarbative, stupide, moustachue, feignasse, bêtement méprisante, bling-bling, bref, à moi désagréable, à un robot. ( Une robotte… ce serait pas pareil… Faut voir…;-) Evidemment je préfère, si on me demande mon opinion, une caissière jeune, belle comme un Maillol et sympathique et spirituelle en plus. Que l’acte d’achat entame une fusion mystique avec une belle déesse de la Terre, voilà qui serait à la hauteur de ce que la pub nous promet. A la place y nous mettent des trucs même pas humains. L’arnaque ! (lol!).
Mais bref je préfère politiquement n’importe quelle caissière à une absence de caissière et un processus automatisé qui s’est encore débarrassé d’un(e) humain(e) reléguée à la dépression de l’inutilité sociale (Dominique Strauss-Kanh, PS je crois 😉 et du chômage.

TOTAL

À titre personnel et privé je boycotte Total (TotalPower)
Je boycotte Total depuis la marée noire de l’Erika . Cette résolution est jour après jour légitimée par la branleur-attitude de Total. Total rejette ses responsabilités sur la sous-traitance. Total est comme un collégien crétin qui se plaint de ne pouvoir travailler pasqu’a pas d’ crayon. Total montre par une telle mauvaise foi que la Firme est loin d’avoir la maturité politique qu’appelle de leurs voeux les futurologues optimistes du genre Attali, qui pensent qu’à mesure que croît le chiffre d’affaire des multinationales jusqu’à dépasser celui des états, celles-ci, rien que par calcul, se sentiront le devoir d’entrer dans un cercle vertueux* et social…
*pour ceux que l’expression rebute, un cercle vertueux c’est l’inverse d’un « cercle vicieux » . On y est entraîné à la bonne action . La vertu s’oppose au vice.