Catégories
références

Bonjour au revoir galerie du Sallé

Galerie du Sallé

La Galerie du Sallé à Quimper, fermée depuis 1994, faisait en septembre 2015 une dernière exposition avant disparition, avec des artistes ayant marqué son histoire: Y.Picquet, D.Jézéquel, S.Girard, G.Le Berre et D.Cordeau. A la rubrique « people »: Camille Girard disait « y avoir passé son enfance« .
Car durant 22 ans la Galerie du Sallé avait enchaîné des expositions variées sous la houlette de Gwenaël Le Berre, participant localement, aux côté de la Galerie Saluden et d’Artem, d’une « scène régionale« . A cette époque cela signifiait montrer des tas d’artistes d’ici et aussi d’ailleurs, parfois de très loin.

 

Catégories
chroniques ménagères news

Cousin comme cochon

Cousin Comme Cochon
Cousin Comme Cochon

Rediffusion Lundi 20 Nov 2017 France 3 Bretagne, après « Soir 3 »

———————-

Intéressant documentaire de Mathurin Peschet sur une population largement majoritaire dans la région ( 5 cochons pour 1 breton ), nos cousins les cochons. Le réalisateur assume sa position de gars de la Ville, le film prend son temps et adopte un point de vue assez large ; avec M.Pastoureau en guest-star. Rediffusion FR3 Bretagne Lundi 14 Septembre à 8:45.

Extrait sur Vimeo  |  Présentation sur FR3

 

Catégories
art photographie références

Katrin Korfmann dans les sucettes

Katrin Korfman
Katrin Korfman

Intrigué, depuis son apparition dans le paysage, par le visuel de la saison 2015-2016 de la Scène nationale locale, une image  aperçue d’abord dans une sucette Decaux, depuis un deux-roues, dans le traffic, et dont la densité, rare, m’interpellait tout en me laissant incapable d’identifier de quoi il s’agissait…  je me suis un peu renseigné. C’est une photo de Katrin Korfmann, qui développe une oeuvre sur ce thème: une humanité générique vue de dessus dans son espace, cadrée comme le serait un matériau, une substance. Et en train de se livrer à différents rituels culturels, ludiques ou carnavalesques, comme des amibes sous un microscope. Le rapport d’échelle de ces images est d’une efficacité et d’une précision étonnantes. Prenant le contrepied des codes habituels de la réclame, cette image qui se joue de la lecture de l’image, sera parvenue à s’installer pour un bon moment dans ma conscience. Pas mal pour de la com’! Mais pour cela, il faut de l’intelligence, et, tiens! justement, comme on se demandait à quoi ça sert… de l’art.

Sur le site de Katrin Korfmann on peut zoomer dans les images haute résolution pour en voir les détails. Épatant !

http://www.katrinkorfmann.com/werk/109-201-en