edu.polguezennec.fr

Retour

COVID19 : HOME SWEET HOME 17 mars 2020

Cette page sera complétée au fil du temps

Sans quitter les sujets qui nous occupaient ces dernières semaines, ce confinement est l’occasion de mettre en oeuvre vos capacités d’observation et de partir, chez vous, à la découverte de formes et de rythmes graphiques. Nous sommes moins libres d’aller où bon nous semble, de chercher un sujet qui nous plaît. Eh bien la pirouette c’est de chercher un sujet qui ne nous plaît pas particulièrement, et de voir ce qu’il y a à en tirer.

Bloqué chez vous, c’est le moment de s’intéresser à des formes usées par l’habitude, non originales, pas exceptionnelles, banales, OK.
Mais ce sont des formes quand même, et ce dont nous avons besoin, c’est de formes, et nous en avons.

Donc la question la plus simple peut être : « " Comment traiter la table du petit déjeuner ? Sous quel angle est-elle intéressante? Faut-il inclure la fenêtre qui est à côté, et l’extérieur? Ou un proche qui mange sa tartine, sous quel angle? En entier, seulement une partie?" Et non, non ne la débarrassez pas, vous aurez les ellipses des bols, des tasses, des pots de confiture, des soucoupes qui se répondent… C’est aussi simple que cela… Regardez, dessinez-le.

L’avantage est que chez vous c’est beaucoup plus riche que dans l’atelier. Il y a beaucoup plus de formes, de couleurs, d’objets, points de départ possibles…


DÉPANNAGE.- Si vous n’avez pas encore remarqué que les formes changent à chaque pas que l’on fait, c’est le moment de s’intéresser à cela.
- Ce qu’on connaît ne change pas à chaque pas («ça c’est ma chaise, j’ai beau bouger c’est toujours ma table, mon étagère, mon lavabo…») ;
- Ce qu’on en voit, la forme, change à chaque pas (la table est un carré, un trapèze, un losange, la forme change tout le temps).
Exercice: se déplacer lentement dans son espace, se concenter sur l’activité de voir les formes se modifier alors qu’on se déplace. Si vous avez du mal à en croire vos yeux, filmez avec votre téléphone. Les formes changent TOUT LE TEMPS alors que nous nous déplaçons, mais nous somme habitués à NE PAS REGARDER cela.


RÉFÉRENCES .- Je vous ai montré pas mal d'images autour de cette notion de répétition/rythme, vous pouvez vous en rappeler et y piquer des points de départ (des étagères avec des livres, à quelle distance est-ce intéressant à dessiner ?)

Ce sera bien le diable si au cours de cet exercice vous ne découvrez par un angle tout-à-fait intéressant sur ces fameux objets, qui vous donne envie de… dessiner ! Une «vue» intéressante ! Alors le monde va redevenir vaste. Il y a fort à parier que si vous commencez à vous intéresser à votre cuisine ou votre salle de bain, vous soyez encore en train d’y travailler en fin de journée !

Complément: Ressources diverses/Motifs et XXe siècle .


autoportrait de Pierre Bonnard dans la glace de la salle de bain

Voici justement un autoportrait dans le miroir de la salle de bain de Pierre Bonnard
Lien vers la page du centre Georges Pompidou

INSPIRATION .- Les oeuvres de Pierre Bonnard, de Édouard Vuillard, de Henri Matisse, de David Hockney, sont pleines de scènes d’intérieurs. Surfez un peu sur votre bibliothèque ou sur le web. Voir aussi Van Gogh et sa célèbre chaise


Voir aussi le travail de Camille and Paul, jeunes, artistes, diplômés de l’Eesab et quimpérois, qui s’inspire beaucoup de leur cadre de vie, de leur environnement au sens large. À découvrir sur ddab.org.

intérieur de Camille & Paul 2014


Les piles d’objets de Claire Illouz (exposition à la médiathèque il y a deux ans) s’inspirent directement de la cuisine, du bureau, de la buanderie… une pile de Claire Illouz une pile de Claire Illouz une pile de Claire Illouz

Il lui arrive aussi de sortir...

aquarelle, Claire Illouz


L’approche de Milos Manetas est très différente.

Travaillez, comme lui, à main levée. Vous ferez un dessin, et pas seulement une image. N'oubliez pas la marge...

Miltos Manetas dessine sur sa tablette

Liberté de choix des outils, des formats, des techniques...


On a du boulot : une vente de travaux prévue en Mai au profit du secours populaire ; et un projet d'exposition des cours adultes en juillet. Ce qui veut dire qu'on peut consacrer le mardi 31 aussi à ce sujet (et tous les autres jours). L'idéal serait que chacun produise une suite de travaux, plutôt légers, dans un esprit d'études, de recherches sur ce sujet. Bon travail :-) N'hésitez pas à publier vos travaux pour avoir des retours.