Catégories
Home_sweet_home

Visioconférence

https://meet.google.com/mub-uurw-sws

Projection d’images en relation avec le thème de travail à 18:00

Catégories
Perspectives domestiques

Fibrociments

schéma
Agnes M.

Sacré beau sujet ! Cette étendue de toitures de hangars et de constructions plus ou moins usées est un défi. Le paysage vu d’en haut a ses difficultés, et faire « vivre » des surfaces un peu exténuées, présentant moins de détails et de contrastes que les constructions de l’arrière-plan, n’est pas simple. Il faut pouvoir voir dans ce premier plan une sorte de tableau abstrait tout fait, ce qui nous est nettement suggéré ici, la végétation cachant les verticales, renforcé par le bout de terrasse visible sur la droite. On est presque perpendiculaire à cette surface plane de fibro-ciment, son volume n’est  presque pas perceptible.
La même recherche de dépouillement est visible ci-dessous aussi.

schéma
Agnes M.

Ce carré posé le long du mur, dont on ne sait d’où il vient, s’associe d’autant plus facilement à la fenêtre (?) de ce pignon qu’ils semblent avoir la même taille, et balisent symétriquement l’escalier. De la symétrie dans le désordre. Il y a quelque chose de photographique dans cette image. C’est le regard et la position qui créent un ordre.

Catégories
Paysage imaginaire

Surréaliste

schéma
Yvan B., paysage imaginaire, lavis.

Subtilités du lavis très bien déclinées dans ces paysages imaginaires d’inspiration surréaliste…

schéma
Yvan B., paysage imaginaire, lavis.
Catégories
Perspectives domestiques

Devinette

schéma
Ronan M.

“ Cette image n’est pas tout à fait domestique mais je cherchais un point de vue un peu complexe. La spirale n’est pas le plus facile à dessiner, j’ai beaucoup tatonné avant d’arriver à ce résultat.

 

Catégories
Perspectives domestiques

Pop

Nicole F., les Essentiels
Nicole F., “les Essentiels”

Les différences de traitement entre les parties confirment visuellement le titre, c’est un jeu sur le degré de lisibilité, variable, des différents objets, qui produit des contrastes (par exemple celui entre l’étagère et la sellette), le traitement des tableaux comme de la tv semble ironique, pop (R.Lichtenstein, T.Wesselman), d’autres objets survolés, la pièce du fond nous emmène chez Giacometti. L’étagère est précise mais pas trop: on ne devine pas les titres sur les tranches…

Catégories
Perspectives domestiques

Le petit bois derrière chez moi

schéma
Danielle G., « Un peu de sérénité dans les bois alentour »

Le lavis relaie la subtilité des valeurs et conserve une relative clarté à l’ensemble.

Catégories
Références

Références

Edgar Degas
Edgar Degas, étude de fumées

Depuis la semaine 3 du confinement je propose des projections d’images comme à l’atelier, visibles en visioconférence, aux heures normales de cours.

Catégories
Perspectives domestiques

À l’hacienda

jean-yves_hacienda-1080
Jean-Yves S. aquarelle ou encre sur papier

Ombres subtiles et belle déclinaison de nuances entre jaune, rose, beige et gris. Un petit air d’hacienda dans le jeu des couleurs. Diego Rivera et Frida Kahlo vont bientôt rentrer…

Voir l’album “Perspectives domestiques

Catégories
Paysage imaginaire

Quelque part dans une Z.I …

paysage-imaginaireNelly10
Paysage imaginaire Jean Yves S., lavis et couleur sur papier

C’est un bon travail pour montrer comment la pose du lavis, d’une manière logique, est efficace (depuis des siècles…).Ici, les ombres sont de même densité sur tous les volumes en présence , et du même côté, évidemment. Jean-Yves a eu la patience de les traiter tous, sans oublier les piquets de la clôture. Densité très bien dosée, pose très sobre des ombres – une certaine efficacité est nécessaire, vu le nombre de formes – qui conserve clarté et même luminosité à l’ensemble, qui ne cache jamais les traits, mais les complète, et qui maintient donc ces travaux dans le domaine du “dessin”.

Voir l’album “Paysages imaginaires”

Catégories
Paysage imaginaire

En ville

paysage imaginaire
Anne P., collage + acrylique sur papier

Une photo de magazine que je conservais depuis plusieurs années avec l’idée d’en faire quelque chose un jour… très attirée par le côté organique et graphique de ce chantier, avec ces fers à béton qui rythment l’espace.
Je voulais continuer de travailler sur ce rythme en prolongeant l’espace et en donnant une impression d’infini… comme si ce chantier, mais plus largement l’urbanisation des villes, était un processus sans fin. La photo amoindrit le trait mais on devine la ‘brutalité ‘ de mon geste qui s’est acharné à gratter le papier pour figurer ces constructions illimitées. ‘L’agressivité’ de ces lignes contraste avec la douceur des couleurs désaturées, du ciel notamment, qui donne un air un peu mélancolique à l’ensemble.”

paysage imaginaire
paysage imaginaire
Cliquer sur les image pour les afficher plus grand