By car, peinture, 96

Dans la série By Car commencée en 1990, j'utilise des croquis effectués sur la route, attrapant au vol quelques-unes de ces visions rapides et chassées aussitôt l'une par l'autre de la mémoire, que nous impose l'attention de la conduite. Ainsi, on voit le paysage et même, d'une certaine manière, on le regarde, comme au cinema ou à la télévision. Quant à l'image fixe (peinture, dessin), elle serait au cinéma ou à la télévision ce qu'est une pensée, un sentiment ou une idée qui mobilise notre esprit, par rapport à l'attention que nous portons à la conduite: on sait bien que parfois on peut faire 50 km avec une vigilance entière et pourtant sans avoir mémorisé, "rien vu" dirions-nous, comme sans s'en apercevoir.